2 juin 2017,
 0

L’ASSURANCE PRÊT HYPOTHÉCAIRE – À QUOI ÇA SERT ?

Une assurance prêt hypothécaire sert à payer le solde ou couvrir vos paiements hypothécaires dans le cas où vous décédez, tombez invalide ou devenez atteint d’une maladie grave ou en phase terminale. Bref, c’est une façon, si jamais un imprévu survient, d’éviter que votre propriété ne doive être vendue faute de moyens. Cela peut vous éviter, à vous ou vos proches, bien des soucis inutiles en cas de malchance.

comment choisir son assurance hypothecaire

L’assurance vie ou maladie en phase terminale

Elle vous permet d’éviter que le fardeau de votre hypothèque repose sur les épaules de vos héritiers suite à votre décès.

 

L’assurance invalidité ou maladie grave

Son but est de vous permettre de continuer à vivre dans votre maison même si vous devenez incapable de travailler et de maintenir vos revenus.

Assurance-hypotheque-vie-invalidite-protection-famille

 

L’ASSURANCE PRÊT HYPOTHÉCAIRE EST-ELLE OBLIGATOIRE ?

Non, et la loi est claire à ce sujet. Au Québec, personne n’est contraint de souscrire à une assurance prêt hypothécaire. C’est une mesure de prévoyance dont chacun est libre de se prémunir ou pas. Elle est toutefois particulièrement recommandée si vous avez des gens à votre charge, car c’est une façon de les protéger.

Par exemple, si vous avez un conjoint et des enfants et qu’il vous arrive quelque chose, l’assurance prêt hypothécaire les met à l’abri financièrement. En cas de décès, le solde de votre hypothèque sera réglé par votre assureur et vos héritiers pourront continuer de vivre chez eux en toute quiétude. Par ailleurs, si vous devenez invalide, vos paiements hypothécaires seront assumés par votre assureur et permettront à vous et les vôtres de demeurer chez vous.

 

QUI OFFRE DES PRODUITS D’ASSURANCE HYPOTHÉCAIRE ?

Pour souscrire à une assurance hypothécaire, vous avez deux choix :

  1. Vous pouvez souscrire directement auprès d’une institution financière. On l’appelle assurance vie hypothécaire ou assurance créance. Les gens adhèrent en fait souvent à l’assurance que leur propose l’institution qui leur prête la somme de leur hypothèque.
  2. Vous pouvez avoir recours aux services d’un courtier indépendant afin que celui-ci magasine pour vous la meilleure couverture parmi plusieurs compagnies d’assurances. On parle dans ce cas d’une assurance privée ou individuelle (vie, invalidité, ou autre…).

Courtier-independant-assurance-vie-hypotheque

 

ATTENTION ! Les produits offerts par les institutions financières et les assureurs privés sont très différents. Ceux des assureurs privés sont en général beaucoup plus avantageux pour le consommateur.

 

Voyez par vous-même !

  Assurance banque ou caisse            Assurance privée
 Produits offerts Un seul produit – le leur ! Vous choisissez parmi les produits de nombreux assureurs spécialisés.
Montant de la protection Diminue avec les années, selon votre solde hypothécaire. À votre choix : prime fixe (vous décidez du montant) ou prime décroissante.
Montant de la prime Généralement plus élevé car le même pour tous. Ne tient pas compte de vos conditions personnelles.

Reste le plus souvent fixe même si la protection diminue, ou diminue avec la protection, mais augmente avec l’âge.

Généralement plus économique car adapté à votre situation (âge, état de santé, etc.).

Fixe pour toute la durée du contrat, tout comme le montant de votre protection.

Flexibilité Aucune.

Un même contrat pour tous.

Vous devez souscrire à l’assurance vie et invalidité.

Très souple.

Peut être adaptée à vous sur mesure.

Vous pouvez souscrire à l’assurance vie et/ou invalidité.

Assurabilité Vérifiée seulement au moment d’une réclamation = vous pourriez ne pas être couvert !!! Vérifiée AVANT l’émission du contrat (oui, ça implique parfois un examen médical mais cela vous protège).
Propriétaire de l’assurance La banque ou la caisse = si vous changez de prêteur vous devrez renouveler votre assurance hypothécaire (et donc fournir des preuves d’assurabilité). VOUS  = vous pouvez renégocier votre prêt ailleurs et garder votre assurance vie privée (très important puisque vous pourriez alors ne plus être assurable ou seulement à plus gros prix).
État de santé Si vous êtes déjà malade, vous ne serez pas assurable.

Si votre santé se détériore, vous deviendrez dépendant de votre institution (car non assurable ailleurs) et n’aurez plus de pouvoir pour négocier votre taux d’intérêt lors de votre prochain renouvellement.

Vous êtes assurable même si déjà malade, mais vos primes seront plus élevées.

Vous êtes couvert même si votre état de santé se détériore au fil des années.

Vous demeurez indépendant de toute institution financière.

Bénéficiaire La Banque ou la Caisse.

Elle rembourse votre solde hypothécaire et ne remet rien à vos héritiers.

Vous choisissez le(s) bénéficiaire(s).

Vos héritiers peuvent utiliser ce montant pour rembourser votre prêt ou pas.

Le conseiller Attaché à l’institution financière.

N’est pas un conseiller en sécurité financière dûment autorisé.
Ne vous guide pas vers le produit le plus avantageux.

Indépendant des compagnies d’assurances.

Inscrit à l’Autorité des marchés financiers du Québec.

Vous oriente vers le meilleur produit pour vous et les vôtres.

 

Vous recherchez un produit d’assurance hypothécaire au prix désiré ?

Remplissez le formulaire ci-dessous pour obtenir votre soumission. Un de nos courtiers partenaires vous conseillera et vous guidera.

Assurance-vie-individielle-choix-montant-couverture

Des produits d’assurance prêt hypothécaire adaptés à vos besoins

Saviez-vous que vous avez beaucoup plus de choix en magasinant votre assurance parmi plusieurs assureurs privés qu’en adhérant à celle de votre institution financière ?

Si vous prenez l’assurance prêt hypothécaire à la banque ou la caisse, cela signifie que vous achetez la police offerte par l’institution qui finance votre hypothèque. L’assurance elle-même provient d’un assureur affilié à l’institution. C’est le conseiller financier de l’institution en question qui vous présente la police lors de la signature de votre contrat hypothécaire, en vous recommandant de vous protéger, ainsi que les vôtres, en cas de décès ou d’invalidité.

Les gens ne réalisent tout simplement pas que les banques sont des entreprises dont le but premier est de faire des profits. Ils leur font naïvement confiance en pensant que c’est leur intérêt qui passe en premier. Or, quand on considère les produits d’assurance prêt hypothécaire, on réalise vite que c’est loin d’être le cas.Dans 80 % des cas, le consommateur paye plus et obtient beaucoup moins que s’il opte pour une couverture individuelle ou privée.

Souvent, à ce stade les gens ne connaissent rien du tout à l’assurance prêt hypothécaire. Ils sont déjà submergés par toutes les modalités et conditions de leur contrat hypothécaire. On leur présente l’assurance comme une évidence, on banalise le montant de la prime en l’ajoutant simplement au montant des versements hypothécaires et bingo, le tour est joué !

Or, ce que vous ne savez pas, c’est que le produit d’assurance auquel vous avez souscrit est un produit standard offert à tous les clients. Il n’est aucunement personnalisé selon votre âge, votre état de santé, vos besoins ou vos préférences. La prime exigée est également la même pour tout le monde et est souvent assez élevée.

La façon de contracter une assurance prêt hypothécaire privée est bien différente. En effet, la plupart du temps, les gens font affaire avec un courtier en assurances,  qui prend le temps de s’asseoir avec eux pour évaluer leur situation, définir leurs besoins et préférences et établir leur budget pour une telle assurance. Le courtier sert ensuite d’intermédiaire entre vous et les nombreuses compagnies d’assurances. Il demande une soumission à quelques-unes des compagnies qu’il sait pouvoir répondre à vos critères. Il vous présente ensuite les diverses options en vous expliquant bien les modalités, pour que vous puissiez faire un choix éclairé.

 

Choisissez vous-même le montant de votre couverture

Chez les institutions financières, aucun choix : le montant de votre couverture diminue avec les années, au même rythme que votre solde hypothécaire. Qu’est-ce que cela signifie ? Simplement que si vous décédez, votre institution ne couvrira aucunement le montant initial de votre hypothèque, mais seulement le montant de la dette qui vous reste. Vos héritiers ne recevront donc rien.

Avec une assurance privée, vous avez le choix de fixer le montant de votre couverture. Celui-ci ne doit pas nécessairement être le même que le montant de votre hypothèque. Si vous le souhaitez, vous pouvez également couvrir d’autres dettes ou revenus et établir le montant de votre police selon vos besoins. De plus, à moins que vous ne choisissiez vous-même de faire diminuer votre protection avec le temps, le montant établi restera fixe, même si votre solde hypothécaire ou vos dettes, eux, diminuent.

 

Qu’en est-il du montant des primes pour l’assurance prêt hypothécaire ?

Les primes des institutions financières

Comme nous l’avons déjà mentionné, les assurances créances offertes par les institutions financières sont des assurances collectives qui ne sont pas adaptées à vos besoins personnels. Il en va de même pour le prix des primes que vous devez payer.

La plupart des primes des institutions financières sont calculées sur la base de l’état de santé moyen de toutes les personnes qui souscrivent à leur assurance. C’est donc dire que si êtes en pleine santé, une bonne partie de votre prime sert à couvrir les gens qui eux, le sont moins.

Assurance-pret-hypothecaire-collective

 

Les primes exigées par les banques sont normalement fixes ou croissantes. Elles peuvent soit ne jamais changer, ou encore, augmenter selon votre âge. Puisque votre protection elle, décroît proportionnellement à votre solde hypothécaire, vous paierez donc le même montant ou même plus, pour une protection initiale de 200 000 $ qui, au fil du temps, diminuera à 100 000 $, 50 000 $, 25 000 $, et ainsi de suite…

Les Caisses Desjardins, tout comme certaines banques, vous feront miroiter qu’elles recalculent votre prime en fonction du montant de votre hypothèque au moment du renouvellement. C’est peut-être vrai mais par contre, elles augmentent votre prime en fonction de votre âge. Si votre période d’amortissement est de 25 ans, cela peut être nettement à votre désavantage.

Attention également à la façon dont votre prime d’assurance est facturée. Si votre institution rajoute un pourcentage sur votre taux hypothécaire au lieu d’un montant fixe sur vos paiements, vous paierez beaucoup plus d’intérêts au terme de votre hypothèque.

 

Les primes d’assurance individuelle

Les primes d’assurance privée sont généralement plus économiques. Les compagnies offrent différents produits à différents prix et la compétition est féroce. C’est pourquoi il est si important de comparer et d’être bien conseillé avant d’arrêter votre choix sur un produit spécifique.

Ce qui est intéressant, c’est que les assureurs privés calculent votre prime en fonction de votre situation particulière. Votre âge, votre état de santé, votre statut de fumeur, votre profession (pour l’assurance invalidité), etc., compteront parmi les facteurs pris en considération pour une assurance vie et invalidité, par exemple. Il est prouvé que dépendamment de votre âge et votre état de santé, l’assurance individuelle revient souvent moins cher que l’assurance créance.

Assurance-vie-invalidite-individuelle-privee

Suite à la conclusion de l’entente, vos primes demeureront uniformes et le montant sera garanti pour toute la durée de votre contrat, peu importe votre âge ou votre état de santé. De plus, contrairement à l’assurance collective, le montant de votre couverture restera toujours le même et ne diminuera pas avec les années (à moins que vous en ayez décidé ainsi pour réduire vos primes).

Donc, même dans le cas où le montant initial de votre prime serait égal ou légèrement supérieur à celui d’une assurance collective, l’assurance individuelle s’avère monétairement beaucoup plus profitable à long terme, en plus de ses nombreux autres avantages. On parle souvent d’économies se chiffrant en milliers de dollars au bout du compte.

 

Votre assurance vous protège-t-elle réellement ?

Que ce soit à la banque ou à la caisse, lorsqu’on vous propose l’assurance prêt hypothécaire, on vous demande simplement de remplir un questionnaire médical limité puis de signer le contrat, sans plus de chichi. Vous rentrez chez vous l’esprit en paix sachant que si vous mourez ou devenez invalide, vous serez protégé. Mais est-ce vraiment le cas ? Pas nécessairement !

En fait, contrairement aux assureurs privés, les institutions financières exigent rarement un examen médical. Elles assurent presque tout le monde et enquêtent plutôt sur leur état de santé lorsqu’il y a réclamation. Le danger, c’est que si votre institution financière découvre que vous n’étiez pas assurable, alors que vous avez été déclaré invalide ou après votre décès, elle pourra refuser d’acquitter votre hypothèque et seulement rembourser le montant des primes d’assurance que vous avez payé. Plutôt pratique, non ?

Assurance-vie-hypothecaire-protection-reelle-ou-pas

Une compagnie privée vous demandera sans doute de vous soumettre à un examen médical rigoureux avant d’accepter de vous assurer, pour bien déterminer les risques et le juste prix pour vos primes. Il est vrai que l’idée de passer un examen médical n’est pas joyeuse, mais c’est la meilleure façon de vous protéger réellement et de vous assurer que s’il y a réclamation, il y a règlement selon les règles de votre contrat d’assurance prêt hypothécaire.

 

Soyez propriétaire de votre assurance prêt hypothécaire

C’est là une autre question importante et un des points principaux qui différencient les polices des institutions financières de celles des compagnies privées.

Dans le premier cas, même si c’est vous qui payez, mais c’est la banque ou la caisse qui est propriétaire de votre assurance. Vous n’êtes que locataire de votre assurance. Qu’est-ce que ça veut dire ? Simplement que si vous décidez de renégocier votre contrat hypothécaire auprès d’une autre institution financière, votre prêt hypothécaire ne sera plus assuré. Vous devrez prendre une autre assurance de votre institution prêteuse ou d’une compagnie privée. Pour ce faire, il vous faudra cependant démontrer que vous êtes assurable. Le problème c’est que vous ne rajeunissez pas et que l’âge compte dans le montant des primes. Avec l’âge surgissent souvent aussi quelques bobos, qui pourraient également faire augmenter la note.

Une assurance privée ou individuelle vous permet de rester indépendant de votre créancier hypothécaire, car vous êtes le propriétaire de l’assurance. Vous pouvez changer d’institution financière sans que cela n’affecte aucunement votre assurance prêt hypothécaire. Celle-ci continuera de vous protéger, au même prix et aux mêmes conditions que l’entente initiale.  C’est majeur !

 

Comment votre état de santé influe-t-il sur votre assurance prêt hypothécaire ?

Cela fait une différence, c’est certain. Si vous déclarez des problèmes de santé importants, il est probable que votre institution financière refuse tout simplement d’assurer votre prêt hypothécaire.

Assurance-pret-hypothecaire-non-assurable

Un assureur privé, quant à lui, pourra vous vous assurer. Il évaluera votre état de santé et les risques avant d’établir le montant de vos primes, qui seront certes plus élevées (de 25 à 50 %) que celles d’une personne en pleine santé. Mais au moins, vous avez la possibilité d’être assuré si c’est pour vous une priorité.

Par ailleurs, il est aussi important de savoir que si votre état de santé se détériore au fil des années, il vous sera de plus en plus difficile de changer d’assureur. Dans le cas où votre hypothèque est assurée par votre créancier, vous deviendrez dépendant de lui pour conserver votre assurance. Lorsque viendra le moment de renégocier votre hypothèque, vous n’aurez pas beaucoup de pouvoir de négociation et devrez accepter ses conditions.

D’où l’importance de prendre une assurance individuelle, qui n’a rien à voir avec votre créancier. Une fois votre assurance contractée, vous serez protégé même si votre état de santé se détériore. Vous pourrez librement renégocier votre hypothèque où bon vous semble, tout en conservant votre assurance prêt hypothécaire aux mêmes prix et conditions.

 

Qui peut être bénéficiaire de votre couverture d’assurance vie hypothécaire ?

Si vous avez pris une assurance collective, la réponse c’est : l’institution financière chez qui vous avez adhéré à cette assurance. Le montant de votre protection couvre uniquement votre solde hypothécaire. Donc, si vous décédez alors que votre prêt hypothécaire s’élève à 120 000 $, par exemple,  votre assurance couvrira cette somme et c’est votre institution qui en bénéficiera automatiquement. Point final.

Avec une assurance individuelle, vous désignez vous-même votre ou vos bénéficiaires. Rappelez-vous qu’à moins que vous en ayez décidé autrement, votre couverture couvre le montant initial de votre prêt hypothécaire. Donc, si votre hypothèque était de 200 000 $ et que vous décédez alors qu’il ne vous reste que 30 000 $ à rembourser, vos héritiers recevront 200 000 $. Oui, puisque c’est à eux que revient la décision de rembourser votre hypothèque (et autres dettes si incluses) ou d’utiliser l’argent à d’autres fins.

Assurance-pret-hypothecaire

Qui est un bon conseiller d’assurance prêt hypothécaire ?

Voilà un autre point important à considérer. Il est important de savoir que les commis ou conseillers de l’institution financière représentent l’institution en question et qui vendent un produit pour cette institution. Puisqu’il n’y a bien souvent qu’un produit à vendre, comment pourrait-on vous conseiller d’en acheter un autre ?

En fait, la meilleure façon de trouver le produit adéquat pour vos besoins est de vous référer à un courtier en assurances. Voici quelques bonnes raisons :

Votre courtier en assurances est un professionnel certifié dont le rôle est de vous guider vers le produit le plus avantageux :

  • – Il a reçu une formation professionnelle pour pratiquer ce métier ;
  • – Il a passé des examens et a obtenu les autorisations nécessaires pour exercer ;
  • – Il est inscrit à l’Autorité des marchés financiers du Québec, qui encadre la profession.

 

Votre courtier connaît tous les produits d’assurance prêt hypothécaires disponibles sur le marché :

  • – C’est un conseillé spécialisé en assurance ;
  • – Il ne fait que ça à longueur de journée ;
  • – Sa connaissance est basée sur l’expérience.

 

Votre courtier a accès à de nombreuses compagnies d’assurances pour obtenir des soumissions :

  • – Il magasine pour vous parmi près de 20 compagnies d’assurances ;
  • – Ensemble, ces compagnies proposent jusqu’à 50 produits différents ;
  • – Votre courtier sait quels produits correspondent à vos critères ;
  • – Il connaît les compagnies qui vous offriront le meilleur rapport qualité-prix.

 

Votre courtier voit à VOS intérêts :

  • – Sa vocation est de travailler pour le client, pas pour une institution ;
  • – Il n’est attaché à aucune compagnie en particulier et est donc impartial ;
  • – Il pose les bonnes questions pour définir vos besoins et vos priorités ;
  • – Il obtient un produit d’assurance taillé sur mesure pour vous;

Assurance-vie-invalidite-individuelle-privee

 

Votre courtier ne vous demande pas d’honoraires :

  • – Il reçoit en fait une commission de la compagnie pour laquelle il conclut un contrat ;
  • – Peu importe avec quelle compagnie vous faites affaire, il recevra sa rétribution ;
  • – Il se doit d’être transparent et de répondre à vos questions sur la façon dont il est rémunéré.

 

Quel est le meilleur choix d’assurance prêt hypothécaire ?

Il va sans dire que dans la grande majorité des cas, les assurances collectives offertes par les institutions financières les avantagent elles plutôt que vous, le consommateur. En fait, les banques et les caisses offrent souvent un seul produit qui manque totalement de souplesse pour répondre aux besoins individuels des clients.

Par contraste, les assurances privées ou individuelles offrent une vaste gamme de produits qui peuvent être adaptés aux besoins et aux priorités de chacun. Leur grande souplesse est d’ailleurs une de leurs forces :

  • – Vous pouvez choisir le type d’assurance qui vous convient (vie, invalidité, maladie grave, phase terminale, etc.).
  • – Vous décidez vous-même du montant de la couverture.
  • – Vous désignez le ou les bénéficiaires de votre choix.
  • – Vous pouvez renégocier votre hypothèque où bon vous semble.

 

L’assurance individuelle offre également une plus grande protection :

  • – Vous êtes propriétaire de votre assurance et demeurez indépendant de votre créancier.
  • – Votre assurabilité est déterminée dès le départ. Vous serez donc couvert s’il y a réclamation.
  • – Vous pouvez assurer d’autres dettes que celle de votre propriété, ou encore, plusieurs propriétés à la fois.
  • – Vous êtes assuré même si votre état de santé se détériore.
  • – Vous êtes assurable même si vous êtes malade.

 

Cette protection est économiquement avantageuse :

  • – Le montant de vos primes est calculé sur la base de vos informations personnelles, ce qui est souvent à votre avantage.
  • – Le montant de vos primes n’augmente jamais, ce qui vous fait économiser à long terme.
  • – Plusieurs compagnies sont en compétition; elles doivent donc offrir de bons produits à bon prix.
  • – Votre prime est indépendante de votre hypothèque et n’augmente pas le montant de vos intérêts.

 

Bien évidemment, comme pour tout ce que nous achetons dans la vie, il est important de bien magasiner votre assurance prêt hypothécaire pour vous assurer que vous obtenez le meilleur produit au meilleur prix. La comparaison de divers produits d’assurance est sans aucun doute la méthode la plus efficace pour trouver la meilleure couverture. C’est exactement ce que les courtiers indépendants en assurance font : ils magasinent pour vous, chez 20 compagnies différentes afin de dénicher le produit fait sur mesure pour vous et votre budget.

Remplissez simplement le formulaire de demande. Un de nos partenaires (tous des assureurs et des courtiers en assurances) vous aidera avec toutes les démarches nécessaires pour vous dénicher une  assurance hypothécaire pour vous.

Comparez jusqu'à 3 Soumissions de 3 Assureurs pour votre Assurance Habitation en 5 minutes!

Comparez: Prix, Service, Couverture GRATUITEMENT de jusqu'à 3 Assureurs simplement en remplissant le simple formulaire web ci-dessous.

Contactez-nous 1-855-342-2322